Poète, slameur, griot moderne

Passionné par les mots depuis son jeune âge, Jhonel a commencé à déclamer des textes à l’adolescence, prenant exemple sur les griots et conteurs nigériens...

Biographie

«Mon oncle s’appelle John. Il a toujours pensé qu’un jour, je l’emmènerai au ciel. Il me dit que je suis ses ailes. Mes amis m’ont surnommé Jhonel. ».

Jhonel n'était à priori guère destiné à une carrière artistique. Fils d'Imam établi en Côte d'Ivoire, il a dû très tôt faire face à l'incompréhension de sa famille. La musique et l'art n'étaient pas les bienvenus chez lui au Niger, mais rien ne pouvait entamer sa passion. Après mûre réflexion, Jhonel a pris la décision de quitter son pays adoptif et de quitter les siens, seule solution à ses yeux pour faire vivre sa passion. Jhonel revint en 2002 au Niger, sa terre natale. Ainsi s’enchaînait les concerts compilations et collaborations, au Mali, Côte d’ivoire, France, Togo, New-York, Canada, Burkina, mais aussi au Niger.  Sa collaboration avec le DJ canadien Ghislain Poirier a été décisive. Musicien aux influences dub, hip-hop, ragga et proche collaborateur de la scène rap montréalaise. À la clé, un titre : « Ignadjossi Feat. Jhonel » sur la compilation « No More Blood », sur le label Ninja Tune.

Le mix tape dans l'oreille du producteur et musicien new-yorkais DJ/Rupture qui choisit d'en faire la piste 14 de son album Uproot, sorti sur le label The Agriculture.

 
 

Dates marquantes

Niamey, Cour Commune

Le petit duc Aix en Provence

Le 26 février 2016

Espace Mandela le 5 mars 2016 - Gennevilliers

Halle des Douves le 22

mars 2016 – Bordeaux

Université de Bordeaux le

24 mars 2016 - Pessac

Maison des Arts et Loisirs

le 31 mars 2016 – Laon

Festival Avignon off 2016 du 7 au 30

juillet 2016 –  Nouveau Ring Avignon

Festival Fish Goni du 1 au 6

Octobre 2016 Niamey Niger

Cabarets Wall-King

Sherbrooke- Québec 20 Avril 2016

Bronx 10451 le 25

Février New-York City 2017

Université of Baltimore

le 25 janvier 2017

le 17 mai  2019 Musée du Quai Branly dans le cadre de l’Année internationale des langues autochtones

 

CV

​Formations

2018-2019 : Étudiant en licence 3 Connaissance des arts et médiation culturelle, Filière Arts et Culture, Université Abdou Moumouni de Niamey

2014 : Formation courte en direction artistique et direction de festival

2012 : Formation courte en gestion de carrière

2011 : Formation courte en gestion de projets culturels

 

Artiste de la poésie urbaine

Enregistrements Single et Albums

2018: Koiro Niamey nama (Single, Niamey)

2017 : Andunya (Single, Niamey)

: Ils ne sont que des pauvres (Single, Niamey) Aissata wala Ai sata (Single, Niamey)

2015 ; Télé confusion ( Single, Vermont, Etats-Unis)

2014 : Père Imam claud sound ( Album, Paris-France)

2013 : Salamaleicum” avec Oumar Konate Studio Koyma ( Album, Bamako,Mali )

2012 : Ignadjossi avec Ghislain Poirier ( Single, Label Uproot USA)

2011 : “No more Blood” avec Ghislain Poirier “( Single, Label Ninja Tune/Canada) ;  J’ai péché » avec Saïd Sahel Studio Mali ( Single, Bamako Mali) ; Cours commune », Maxi solo Studio La Source ( Single, Niamey-Niger) ; Sous le ciel bleu’’ Studio CCFN Zinder (Album, Zinder -Niger)

2010 : Chef d’état avec Digiste Kamara (Single, Abidjan, Côte d’Ivoire)

Tournées

2017: Etats-Unis (Université de Baltimore, New-York City /Rotger Université New-Jersey)

2016 : France Le petit duc, Université Bordeaux Montaigne, Halle des Douves, Espace Mandela, Déchargeur, Maison des Arts de Laon

Canada Le Bien le Mal, Cabaret walking

 

Résidences artistiques

2015 : Résidence de création chez Yarbourg production (Vermont - États-Unis)

2014 : Résidence de création au Pôle de l’Enseignement Supérieur de l’Université Bordeaux Montaigne

2014 : Résidence de création avec Ashes to Machines, Jeff Charool (trompettiste) Dani (DJ) Maman Barka (musicien) et Hadiza (chanteuse)

 

Édition de recueils de poésie

2018- Édition l’harmattan : Ils ne sont que des pauvres

2014-Edition l’harmattan : Niamey cour commune

 

Comédien

2013 : dans la série malienne concession

2012 : dans la série nigérienne réalisée dans le cadre du festival des films documentaires de Niamey : on ne peut pas courir et gratter les fesses.

 

Expériences professionnelles

De 2012 à nos jours : Fondateur et Directeur du festival Fish Goni.

Le festival ( FISH GONI) est un événement à dimension internationale qui reunít des artistes slameurs, se déroulant chaque année en octobre à Niamey-Niger.

Depuis 2011 : Formateur en atelier d’écriture slam

2017 : Calebasse Challenge ( Lomé-Togo),

2016 : Festival Ouaga Hip Hop (Ouagadougou Burkina)

2014 : festival fish Mali ( Bamako- Mali) ; festival Fish Goni (Niamey – Niger)

2013 : ZARMA Saŋ ni ( formation en langue Zarma) avec l’appui de l’ONG VIE ; Expérimentation ‘’ conscience phonétique’’ ZARMA Saŋ ni

2012 : Festival Ouaga Hip Hop ( Burkina) ; Festival International du Slam et Humour (Niger)

 : Festival lutte contre l’immigration clandestine (Coopération Italienne) ; École au rythme du Slam avec l’appui du CCFN ; Les Dimanches Slam (CCFN de Niamey)

 

Langues

Zarma : parlé - écrit (moyen) ; Haoussa : parlé ; Bambara : parlé ; Français : parlé - écrit ; Doula : parlé ; Anglais : parlé - écrit (moyen)

 

Hobbys

Ecrire, Lire, Marcher, Jouer de la Guitare

Parutions

Slam/Poésie

FIN DE STOCK !

Le 5 septembre 2014 : Niamey, cour commune offre vingt textes de slam nigérien - première publication de ce genre littéraire au Niger. Plus de la moitié de ces textes sont déjà bien connus loalement, et abordent les sujets propres à la vie quotidienne des Nigériens en milieu urbain: les difficultés de l'existence au jour le jour, l'hypocrisie des nantis, les pratiques traditionnelles, les relations amoureuses, les soubresauts de l'histoire contemporaine...

Poésie

‘Mon fils, assieds-toi et écoute’

Quand j’avais 18 ans, je voulais changer le monde

Quand j’en ai eu 24, l’objectif a changé

Je voulais l’Unité africaine

Je militais pour l’égalité entre l’homme et la femme

Je voulais la santé et l’éducation pour tous

Et un jour on m’a appelé pour m’informer

Que mon père venait de mourir et de quoi ?

            De malaria

Quand j’ai eu mes 35 ans mes priorités

C’était toi ton frère ta maman et ta grand-mère

C’est comme ça que j’ai dû contrarier

Mes envies et projets pour le monde

Il a fallu la quarantaine pour me rendre compte

Que j’aurais dû commencer par le commencement

Fils, si tu veux changer le monde

Commence par le commencement

Change-toi toi-même

Excuse-moi fils de passer du coq à l’âne

J’étais là derrière la porte à l’extérieur

Je savais que dans la pièce y avait plusieurs phratries

Je savais qu’à l’intérieur se trouvaient les têtes

Les plus intelligents et pensantes

Inventeurs concepteurs et imitateurs

Mais qu’à force de rester dans la même tragédie

Avec les paresseux et inconscients

Ils ont fini par perdre toutes ces facultés

Je savais que dans la pièce il n’y avait ni l’eau ni l’électricité

Je savais aussi qu’il y avait des gosses et des âmes sensibles

J’ai écouté leurs cris Au secours ! et leurs pleurs de désespoir

Pendant des jours des semaines des mois des ans

Et un jour    par miracle    tout s’est arrêté

Plus de plainte plus de gémissement qui relatent la souffrance

J’ai frappé à la porte sans réponse

Les hommes les femmes les enfants qui peuplaient la pièce

Ils étaient tous morts l’un après l’autre

Parce qu’ils attendaient que j’ouvre la porte de l’extérieur

Fils à présent tu peux me traiter de tous les mots sales qui existent

Tu peux même m’accuser de crime contre l’humanité

Ce n’était pas de ma faute mais de la leur

Parce que la porte ne pouvait pas s’ouvrir de l’extérieur

Mais seulement de l’intérieur

Fils, si tu veux changer le monde

Commence par le commencement

Change-toi toi-même

« Changez vos comportements !

Changez vos mentalités ! »

N’est-ce pas là le discours de nos dirigeants ?

Fils ce n’est que des fadaises sans intérêt

Lorsqu’y a famine crise alimentaire ou malnutrition

Vers qui ils tendent leurs mains ?

            Vers l’Occident

Nous on ne veut pas des paroles sur le comportement on veut le vrai développement

Manger à nos faims

Avoir accès à l’eau potable à l’électricité et à la santé

Mais il semblerait qu’on attende encore l’homme blanc

Tu connais bien la chanson de ta maman

« Un jour la femme aura sa liberté elle ne sera plus soumise ni prisonnière »

Mais mon fils as-tu déjà vu ta mère se lever de son fauteuil ?

Fils si seulement ON VEUT  aller de l’avant

Le passé devrait nous servir de leçon

La guerre du Biafra le génocide du Rwanda*

Devraient suffire pour rompre avec l’instinct animal

Fils, si tu veux changer le monde

Commence par le commencement

Change-toi toi-même

 
 
 

CITATIONS

"La porte ne peut s’ouvrir de l’extérieur Mais seulement de l’intérieur !"

JHONEL

uu.jpg
IM3.jpg

"Chez moi, on ne donne pas la parole à n’importe qui
Puisque un seul mot dit
Peut maudire!"

JHONEL

bb.jpg

"La parole est un passé
Dite on ne peut plus l’effacée !"

JHONEL

Festival FISH GONI (Président et initiateur)

COLLOQUES- FORMATIONS- CONCERTS

Le festival FISH Goni est un évènement à dimension internationale qui se déroule tous les ans depuis 2012 pendant la première semaine du mois d’octobre à Niamey-Niger. Il réunit des artiste Slameurs des humoristes et des conférenciers d’ici et d’ailleurs sur des questions qui ont trait au développement de la société et de son vivre ensemble. De  2012 à 2015 le festival a orienté ses activités (colloques formations et concerts) sur la littérature africaine afin de faire connaitre les auteurs de la décennie des Indépendances et la décennie 70. Les éditions 2016 et 2018 ont été marquées par le thème de la ‘’ société et du développement’’ ce thème a soulevé plusieurs questionnements sur le développement ; quel développement pour le Niger classé dernier à l’indice du développement? Comment, sans renier notre passé, nous insérer dans cette marche du monde? Quelles coutumes et manières de vivre revisitées pour atteindre cet objectif ? En fait, quelles voies pour notre développement ?

Cette année 2019, pour la Huitième édition du festival FISH Goni, le thème choisi est l’ « inclusion des personnes handicapées ». collaboration avec Voice global. Donner la parole aux personnes handicapées nous semble une voie idoine pour une participation inclusive de toutes les populations à la marche pour le développement du pays.

COLLOQUES

Dans le cadre du  festival nous organisons des colloques dans les lycées, collèges et universités de Niamey sur le thème de l’inclusion. Les trois premiers jours du festival seront consacrés à des recherches et des questionnements afin de proposer une issue de secours ou des questionnements qui pourront aider à l’inclusion. Les conférences seront animées par quatre (4) conférenciers d’ici et d’ailleurs.                                                            

FORMATIONS

Dans le cadre du partenariat avec Voice Global, Goni anime des ateliers avec des personnes handicapées. Dans le cadre du festival notre souhait est de renforcer les capacités de ces personnes. Parallèlement  les artistes invités animeront des ateliers sur le thème de l’inclusion des personnes Handicapées dans les collèges, lycées, et université pendant dix (10) jours. Une restitution de lien et apprentissage ponctuera les ateliers.

CONCERTS

Il aura également  une série de concerts dans le cadre du festival qui se tiendra du 1 au  6octobre dans les l’université mais aussi des « concerts de proximité » qui se dérouleront dans les quartiers, les marchés et dans des maisons de particuliers qui voudront bien accueillir des prestations. Il y aura plusieurs performeurs: d’artistes invités, des élèves et étudiants, et aussi les personnes handicapées.

       Mission

Notre  mission  en tant qu’artistes de la parole, auteurs, médiateurs culturels, comédiens, écrivains est de faire participer la population à la vie culturelle et artistique afin de répondre aux besoins de la société. Pour mieux satisfaire à cette exigence, en 2012 nous avons créé le festival  (FISH GONI). Ainsi le festival  est engagé depuis 2012, dans des colloques scientifiques d’une part et d’autre part dans des activités autour de concerts et ateliers d’écriture en créant les conditions d’information et de  sensibilisation autour des  thèmes qui minent notre société.

PHOTO AVEC Harmonie

 

Article

le festival FISH GONI se déroule chaque année pendant la première semaine du mois d'octobre au Niger.

GONI é.jpg
GONI.jpg

Conception  ALIOUM MOUSSA

FISH 7 édition Photo de JOY.

gioni33.jpg
imm.jpg

À TOI LA PAROLE

Animateur des ateliers et chef de projet

Le projet « A toi la parole » est né suite à un constat fait au sein de la société nigérienne en générale et particulièrement dans les quartiers de Niamey. En effet, les personnes vivant avec un handicap sont de plus en plus marginalisées et considérées pour la plupart du temps comme un poids pour la société.

Fort de ce constat, l'organisation GONI s’est fixée pour mission de donner la parole à ces personnes à travers la mise en œuvre d’un projet à vocation artistique dénommé «A toi la parole». Ce projet a pour ambition de contribuer à la réduction des inégalités entre les personnes non handicapées  et les personnes vivant avec un handicap. L’objectif de «A toi la parole» est de créer un cadre d’expression pour ce groupe cible en les initiant à travers des ateliers aux techniques de prise de parole en public et en leur donnant les outils nécessaires pour faire prévaloir leur droit et s’exprimer librement sur les difficultés liées à leur handicap qu’ils rencontrent notamment au sein de leur propre famille puis au-delà. ce projet est financé par le programme Voice à travers Oxfam Niger sur une période de 15 mois.

 

Contacts